OUI
à l’ouverture
des commerces
3 dimanches
par an !

sac avec inscription brunch, shopping, balade

La votation LHOM du 19 mai à Genève, c’est quoi ?

La LHOM, c’est la Loi sur les Heures d’Ouverture des Magasins, qui prévoit actuellement que du personnel peut être employé sans autorisation et que les commerces peuvent ouvrir au public trois dimanches par an jusqu’à 17H00 dans le canton de Genève, pour autant qu’il existe une Convention Collective de Travail (CCT) étendue.

Pourquoi devons-nous revoter ?

C’est une bonne question. En effet, l’ouverture des magasins trois dimanches par an plus le 31 décembre a déjà été largement acceptée, à plus de 57%, par la population genevoise en novembre 2016.

Bien qu’ayant remporté les suffrages des Genevois, ce texte de loi ne pouvait être appliqué sans l’existence d’une Convention Collective de Travail (CCT) étendue à tout le secteur du commerce de détail dans le canton. Or la CCT alors en vigueur a été dénoncée de manière unilatérale, injustifiée et anticipée par UNIA avant son échéance fin janvier 2018. Une révision de la loi appelant une nouvelle votation est donc indispensable pour que celle-ci puisse être appliquée selon la volonté du peuple, et c’est l’objet de cette nouvelle votation. Sans cette manœuvre du syndicat, la population genevoise aurait pu bénéficier de l’ouverture 3 dimanches par an déjà en 2017 et 2018.

Il s’agit d’une loi expérimentale, permettant de tester le succès de ces ouvertures auprès de la population, des employés et des commerçants, et qui est valable seulement jusqu’au 31 décembre 2020.

Quelles sont les conditions de travail pour les employés ?

Le travail le dimanche ne peut se faire que sur une base volontaire, et des compensations importantes sont prévues pour les employés.

Contrairement à ce que prétendent les opposants, les employés ne travailleront pas davantage et ne seront pas prétérités par cette situation. Ils continuent à bénéficier de toutes les protections salariales, de santé et de sécurité prévues par la loi.

Ces trois dimanches tomberont également à pic pour les jeunes et étudiants qui cherchent un revenu occasionnel puisqu’ils permettront également d’offrir ce type d’emploi.

FAQ

Le commerce genevois souffre-t-il donc tant que cela ?

Oui. Plus de 6'000 magasins ont fermé dans les 7 dernières années en Suisse. Au-delà du commerce en ligne, dont on parle beaucoup, Genève se trouve en zone frontalière. Le succès des magasins ouverts en France le dimanche va grandissant et de nouveaux centres commerciaux sont en projet. Nous souhaitons simplement pouvoir proposer aux clients de faire leurs courses à Genève, trois dimanches par an, ce qui ne paraît pas excessif. Le commerce genevois, c’est près de 15'000 emplois à défendre !

Est-ce que vous poussez les clients à l’achat ?

Les magasins créent du lien social et font vivre la ville. L’opportunité de se promener, de retrouver des amis, d’aller grignoter quelque chose ensemble, de flâner, de boire un verre, tout cela contribue à cette animation bien au-delà de l’acte d’achat. Animer Genève 3 dimanches par an sur 52, typiquement au cours de l’Avent, à une période où la population effectue de toute manière des dépenses, ce n’est pas pousser à la consommation mais proposer le choix de faire des achats à Genève plutôt qu’en France voisine.

Qu’en est-il dans le reste de la Suisse ?

La situation varie de canton en canton, et même pour certains cantons de ville en ville. A titre d’exemple, le canton de Zurich possède une loi qui exempte les magasins de toute restriction s’agissant des heures d’ouverture en semaine et prévoit l’ouverture quatre dimanches par an sans restriction.

Qui sommes-nous ?

La FCG - Fédération du Commerce Genevois
Interlocuteur privilégié des autorités communales, cantonales et fédérales, ainsi que des autres associations économiques, la FCG représente les intérêts de ses membres et de la branche économique face au monde politique. Le commerce représente près de 15’000 emplois dans le canton de Genève et bénéficie, au travers de la FCG, d’une représentation professionnelle et écoutée.
Le Trade Club de Genève
Le Trade Club de Genève est une association du commerce de détail. Elle regroupe 19 entreprises de la grande distribution, spécialisées ou du luxe, actives sur tout le canton de Genève et représentant plus de 8'000 emplois.
La NODE – Nouvelle Organisation Des Entrepreneurs
Fondée en 1922, la NODE est une organisation patronale interprofessionnelle genevoise, qui soutient et défend ses membres, des entrepreneurs (PME) représentant une grande diversité d’activités. La NODE réunit aujourd’hui 1'000 petites et moyennes entreprises issues en majorité du commerce de proximité genevois, représentant quelques 8'000 emplois, 800 entrepreneurs indépendants et 5 associations professionnelles.

Des questions ?

Nous y répondons volontiers ! Envoyez un e-mail à [email protected]